Montpellier figure aux côtés de Bayonne, Brest, Caen, Lyon, Lille, Metz, Nice et Paris sur la liste des villes où Orange compte déployer, d'ici la fin 2016, une couverture 100 % fibre optique pour le très haut débit (THD : débits de 100, 200, 300 Mb/s, et 1 Gb/s). À ce jour, cette offre est accessible à 75 000 logements sur le territoire de la ville.

Ce programme, dont les contours ont été dévoilés le 15 avril en présence du maire Philippe Saurel, nécessitera l'intervention de 250 techniciens, dont 200 en sous-traitance. De son côté, la Ville de Montpellier facilitera l'implantation des armoires techniques nécessaires au raccordement, notamment sur le domaine public et certains locaux municipaux.

"On a mis vingt ans à faire rentrer la télé dans tous les foyers, commente Pierre Clément, directeur d'Orange Sud. Aujourd'hui, chaque foyer compte de 6 à 7 écrans. Il en aura de 13 à 14 en 2022. De même, de quelques objets connectés aujourd'hui, il en possèdera 25 en 2022. On le voit, les besoins de connexions simultanées et donc les besoins de THD ne vont cesser d'augmenter. C'est le but de notre programme "100 % Fibre" : répondre à la multiplication des usages du grand public et aussi des entreprises. Pour une ville comme Montpellier, c'est aussi un argument d'attractivité territoriale supplémentaire."

Une extension déjà à l'étude

Au terme de l'accord conclu avec Philippe Saurel, cette couverture 100 % fibre devrait être rapidement étendue à deux autres communes de Montpellier Méditerranée Métropole (M3M), Juvignac et Castelnau-le-Lez, puis dans un second temps, au Crès et à Lattes. Elle devrait être généralisée au territoire de M3M (31 communes) d'ici 2022.

"L'extension de cette couverture répond à une demande technique mais aussi citoyenne, souligne Philippe Saurel. Lors de mon arrivée à la présidence de l'ex-Agglo, j'ai remarqué qu'il subsiste des zones blanches, de véritables impasses, en terme de haut débit, sur ce territoire. Il fallait une nouvelle carte de la desserte en fibre optique, mais aussi en téléphonie mobile là où les besoins restent élevés. Un territoire numérique comme le nôtre ne peut pas se positionner sans ça."

En Languedoc-Roussillon, huit villes sont ou seront ouvertes à la commercialisation de la fibre en 2015 : Montpellier, Castelnau-le-Lez, Juvignac, Béziers, Nîmes, Carcassonne, Perpignan et Narbonne. L'investissement global d'Orange sur la fibre s'élèvera à 500 M€ en cinq ans sur le Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées. Au plan national, il se chiffrera à 2 Mds € sur la même période.