deuil natinal 131115

Plusieurs villes ont pris des mesures, parmi lesquelles la fermeture de leurs bibliothèques ou l'annulation de salons du livre à la suite de la série d'attentats qui a fait au moins 128 morts et 250 blessés à Paris dans la soirée du vendredi 13 novembre, et de l'état d'urgence décrété sur tout le territoire par le président de la République.

[Mise à jour samedi 17h10] Des fermetures de bibliothèques et l'annulation de salons du livre figurent parmi les mesures prises dans le cadre de l'état d'urgence national décidé par le président de la République à la suite des six attaques simultanées qui ont frappé, dans la soirée du vendredi 13 novembre, au moins cinq lieux différents dans les Xe et XIe arrondissements de Paris ainsi que le Stade de France. Les attentats ont fait au moins 128 morts et 250 blessées, dont 99 dans un état critique. Ce sont les plus meurtriers en France depuis 1945.
Un deuil national de trois jours a été décidé samedi matin par le président de la République, François Hollande. Les contrôles aux frontières ont été rétablis tandis que la préfecture de police de Paris a appelé les Parisiens à rester chez eux.
La Ville de Paris a annoncé dans la nuit la fermeture, samedi 14 novembre, de l’ensemble de ses équipements publics, y compris les bibliothèques. Ces établissements devraient rester fermés au moins jusqu'à jeudi.

http://www.livreshebdo.fr/article/la-france-en-etat-durgence-bibliotheques-fermees-manifestations-annulees