Le 17 novembre 2016, le Collectif Saint-André-Vallée d'Hérault a réuni les conseillers démissionnaires et de l'opposition de la municipalité pour comprendre la situation.

Dans l'intérêt de la ville, le Collectif leur a proposé de faire une liste commune afin de rétablir, s'il y avait une nouvelle élection, une véritable et saine gestion d'une commune de 6.000 habitants.

Il a demandé à ce qu'un état des lieux soit fait en matière d'urbanisme.

Personne autour de la table, ni les personnes absentes et conviées, n'a voulu faire une liste commune, alternative.

Le Collectif regrette ce refus.