Librairie UN POINT UN TRAIT                             

23, rue de la République

34700 LODEVE

 Tel/fax :04.67.88.11.27

unpointuntrait@wanadoo.fr

 

A tous les amis de la librairie,

 

Permettez-moi tout d’abord de vous présenter très, très en retard mes vœux en ce début d’année troublé et de vous remercier pour le soutien important que vous avez apporté à la librairie pendant la période des fêtes.

 En effet si le mois de décembre est toujours un bon mois pour les librairies, la cuvée 2014 a été pour nous le meilleur millésime depuis la création de notre boutique.

 Vous avez également été très nombreux à relayer dans votre entourage le message que je vous avais envoyé par l’intermédiaire de Henri Cartayrade, sur le prix unique du livre, la concurrence des sites de vente de livres en ligne et dans les grandes surfaces ainsi que sur l’importance de la survie du commerce local.

 Pour tout cela je vous remercie très chaleureusement.

 Mais les dernières nouvelles annonçant la mort du Festival des Voix de la Méditerranée ou tout au moins de sa composante poétique qui constituait son identité, assombrissent encore un peu plus l’avenir de la librairie déjà rendu incertain par la perte de la clientèle des visiteurs du musée Fleury.

Financièrement la semaine du Festival représentait pour la librairie un mois de chiffre d’affaire et ceci grâce à la vente des livres des poètes invités essentiellement.

C’est donc maintenant à une baisse attendue de 30 à 40 % de mon chiffre d’affaire qui s’annonce.

 Pour combler ce déficit de clientèle et cette perte de chiffre d’affaire je n’ai encore une fois que la solution de m’adresser à la clientèle fidèle de la librairie et de répéter inlassablement le même message :

 Il faut convaincre dans votre entourage les gens qui achètent les livres sur internet ou en grande surface de les acheter et/ou les commander à la librairie.

 Il faut leur dire :

- qu’avec la loi Lang de 1981 et la loi dite « Amazon » sur les frais de port le livre acheté sur internet est au minimum PLUS CHER d’un centime d’euro que chez le libraire.

- que je peux commander 99% de la production éditoriale française et obtenir ces livres dans un délai moyen d’une semaine (entre 3 et 10 jours suivant les éditeurs et distributeurs).

- qu’il est préférable de maintenir des commerces en centre ville plutôt que d’enrichir des multinationales ne payant pas d’impôts en France…

 Je ne sais pas si la librairie sera encore vivante pour voir la réouverture du musée ; je le souhaite fortement et ferai tout pour survivre mais je ne pourrai pas le faire sans vous et votre soutien.

 Merci d’avoir pris le temps de lire ce long message.

                                                                        Eric MERCY

                                                                       Libraire indépendant

 

PS : pour essayer d’élargir la clientèle de la librairie et devant la demande de clients de Gignac et d’Aniane je compte dans un avenir très proche organiser un lieu de dépôt de livres à Gignac.

Les commandes passées à la librairie pourront être retirées dans ce lieu dans un délai d’une semaine à dix jours. Les habitants de ces localités peuvent me contacter par mail ou téléphone pour plus de renseignements.