Depuis la mise en place du nouveau plan de circulation, le Collectif Saint-André-Vallée d'Hérault est préoccupé par le manque de concertation et d'esthétisme, par les points noirs en termes de sécurité, de stationnement, de signalétique et de circulation sur le centre ville et ses alentours.

Vous trouverez ci-dessous le contenu de la lettre envoyée en recommandé avec accusé de réception vendredi 21 novembre 2014, à Mr le Maire, et à l'ensemble des élus ce lundi 24 novembre.
Un plan des points de conflit constatés a également été joint à cette lettre (voir à la fin de cette lettre).
Le Collectif remercie l'ensemble des élus de la municipalité de l'attention qu'ils portent à leur demande de concertation suite aux points de préoccupation énoncés.

Collectif Saint-André-Vallée d’Hérault

ZA La Garrigue

2 rue de l’Amellau

34725 Saint André de Sangonis

collectifstandre2014@gmail.com

http://collectifstandre.canalblog.com/                                

                                                      Saint-André-de-Sangonis, le 20 novembre 2014

 

                                                                                      Monsieur Lambolez Patrick

                                                                                      Maire

                                                                                      Mairie  Cours de la Place

                                                                                      34725 Saint André de Sangonis

 

 Objet: préoccupations sur la mise en place du nouveau plan de circulation et demande de réunion de concertation

 

 Monsieur le Maire,

 

Votre équipe municipale a mis en place un nouveau plan de circulation le 16 octobre 2014. Plusieurs personnes du Collectif ont pu porter leurs doléances auprès du service de la Police Municipale.

 Le Collectif s’interroge sur les consultations, les réunions de travail, les propositions émises et le bon sens de celles-ci, avant la mise en place de cette nouvelle circulation au centre ville et à ses alentours.

Il s’interroge sur une éventuelle expertise en mobilité urbaine, et sur les préconisations faites en matière de :

- plan de circulation (sens et répar­ti­tion des flux, régu­la­tion aux feux, modi­fi­ca­tion ergo­no­mi­que des voies, règle­men­ta­tion zonale de l’offre en sta­tion­ne­ment, pla­ni­fi­ca­tion des inves­tis­se­ments),

- plan de sta­tion­ne­ment (nou­veau zonage régle­men­taire, redi­men­sion­ne­ment par rue et par­king).

- plan de signa­lé­ti­que et de jalon­ne­ment des parcs de sta­tion­ne­ment.

Des commerçants mécontents, tels que la presse / tabac, ont vu leur commerce moins fréquenté.

La Poste et les services publics et de secours n’ont pas été informés du changement de sens de rues de la commune, impactant sur leur organisation et leur intervention, et pour les secours, sur la rapidité des soins à apporter en cas d’urgence.

Dernièrement, les habitants de la rue de la République et du Cours Ravanières ont reçu dans leur boîte aux lettres le 13 novembre, une lettre de la mairie rédigée le 7 novembre, indiquant que le sens de circulation sera en sens inverse du Cours Ravanières à la rue de l’Egalité, à compter de la semaine 47, c’est-à-dire du 17 au 23 novembre 2014. La plupart des habitants rencontrés n’a pas pris part à la concertation. La police municipale n’a pas été non plus informée.

 

Le Collectif s’interroge aussi sur les mesures de sécurité prises :

-          la circulation autour de la fontaine du Griffe paraît dangereuse, du fait de manœuvres difficiles à effectuer pour la contourner depuis la Place jusqu’à la Grand’Rue ;

-          les stationnements anarchiques, en double, voir triple file autour de la place, sur le Cours de la Place, rue Boussinecq ;

-          le cours Ravanières et le cours de la Place, côté avenue de Montpellier, sont si fréquentés en heures de pointe que des bouchons menaçant les places de stationnement (à Ravanières, celles de gauche), la circulation sur l’avenue, et les véhicules circulant au feu du point chaud ;

-          les difficultés d’approvisionnement des commerces de la place, car les places de stationnement dédiées ne sont pas respectées.

-          Le défaut de panneaux signalétiques indiquant les possibilités de bifurquer à droite ou à gauche, ou d’aller « tout droit », de stationner et de signalement du centre ville et des divers lieux publics, le défaut de miroirs convexes ;

-          La vitesse plus importante sur les rues Quatrefages, Gaubert, République et Cours Ravanières, ces rues étant en ligne droite, impliquant notamment des problèmes de stationnement cours Ravanières et autour des colonnes de tri beaucoup plus fréquentées rue Gaubert, ainsi que les risques de heurts avec les piétons, animaux, poussettes, 2 roues, notamment dans les rues étroites du centre ville ;

-          Le problème de visibilité pour :

  •                        Le Cours Ravanières (en sortie) et la route de Clermont
  •                        La rue de la République par rapport au problème d’éblouissement par le soleil une grande partie de la journée

-          Les piétons ont de plus en plus de peine à traverser, du fait des passages effacés ou inexistants ; ceux sur la place doivent de plus contourner les barrières et les voitures de la place ;

-          La difficulté de remonter la rue Fallières depuis la rue Gaubert, car le virage est à moins de 60°, ainsi que la difficulté de redescendre la rue du Cours Ravanières (située au croisement avec la rue de la République)

 

Le Collectif s’interroge également sur l’esthétique de la place, qui ressemble à un vaste parking où sans cesse entrent et sortent les voitures. L’impression est appuyée avec l’élagage qui a rendu nus tous les arbres.

 

Pour toutes ces raisons énoncées, le Collectif Saint-André-Vallée d’Hérault demande une réunion de concertation au plus vite, avant le début de la fête foraine, avec vous, les élus concernés, la police municipale et les représentants des commerçants.

  

Dans l’attente et en vous remerciant par avance, nous vous prions de croire, Mr le Maire, à l’expression de nos sincères salutations.

                                                                                                          

                                                       Alexia TETE

                                                       Présidente du Collectif Saint-André-Vallée d’Hérault

pointsnoirs plancircu 201114

Et vous, qu'en pensez-vous?